Ostéopathe François Leblanc | Semaine « Ergonomie au bureau », le poste de travail
490
post-template-default,single,single-post,postid-490,single-format-standard,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,footer_responsive_adv,qode-theme-ver-16.6,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.1,vc_responsive

Semaine « Ergonomie au bureau », le poste de travail

Le corps est fait pour rester en mouvement! Nos ancêtres chasseurs-cueilleurs le savaient bien!
Oui mais voilà, aujourd’hui la plupart d’entre nous travaille dans un bureau, un open-space. Hormis  les pauses café et déjeuners nous restons vissés à nos sièges! Erreur! Les positions statiques, prolongées et répétées sont à l’origine des souffrances articulaires et musculaires que l’on appelle TMS (troubles musculo squelettiques). Il est donc indispensable de varier les positions, marcher, s’étirer afin d’éviter l’enraidissement et la survenue des blocages articulaires.
L’ostéopathie est là pour vous apporter une réponse lors de la survenue de ces pertes de mobilité mais ne suffira pas si vous n’êtes pas vigilant au cours de la journée.
Lorsque vous travaillez, vous devez aussi faire attention à votre position assise, on parle alors de position ergonomique.
Voici la position dite de référence. Dans cette position un minimum de contraintes s’applique sur les articulations.
On procède de la façon suivante:
La tête est droite, maintenue au dessus des épaules.
Le regard doit se positionner vers le bas sans incliner le cou.
Le dos doit être soutenu par le dossier du fauteuil de manière à favoriser les courbures naturelles du bas du dos.
Les coudes sont fléchis à un angle de 90°, les avants bras horizontaux, les épaules détendues et non affaissées. On ne s’avachie pas!
Les cuisses en position horizontale, à un angle de 90° à 120° par rapport aux hanches.

Les oreilles, les épaules et le bassin doivent se trouver alignés. Vous devez être assis sur vos ischios et non pas sur votre sacrum!

Pas de commentaires

Désolé, les commentaires sont clos.